Soldes à Nantes. Bilan mitigé !

Economie. La CCI de Nantes Saint-Nazaire présente une enquête menée auprès des commerçants de Loire-Atlantique entre le lundi 14 janvier et le mercredi 16 janvier 2013 (soit une semaine après le lancement des soldes) décrit un bilan mitigé pour le démarrage des soldes d’hiver.

 

 

"Près d’un tiers des commerçants estiment que le démarrage des soldes est plutôt meilleur que celui de l’année précédente ; et 28% pensent qu’il est comparable à 2012", détaille la CCI.

 

 

"Les remises pratiquées, en première démarque, étaient supérieures cette année par rapport à l’an passé, pour 32% des répondants et égales pour 62%. L’enquête montre que la plupart des commerces ont devancé la date de démarrage officielle des soldes d’hiver par des opérations commerciales programmées en amont (plus d’un commerçant sur deux) comme des ventes privées (27%). Pour 32% des enquêtés, Internet a été utilisé pour dynamiser les soldes. L’utilisation du web est de plus en plus fréquente par les commerçants, c’est un levier supplémentaire de visibilité et de vente". Comme quoi l’info shopping à Nantes, via Internet est utile aux commerçants, surtout en dehors de leur site propre ! Depuis le temps qu’on vous le dit !

 

 

Autre sujet abordé lors de cette enquête : les soldes flottants. Et ce sujet divise ! "58% des commerçants déclarent être opposés aux soldes flottants. Pourtant, 1 commerçant sur 3 prévoit cette pratique pour l’année 2013".

 

 

(JPG)Les commerçants utilisent Internet et leur boite e.mail : il serait temps !.

"A l’échelle de Nantes, les évaluations sont plus pessimistes : parmi les commerçants nantais enquêtés, 55% pensent que le démarrage était en-deçà de 2012. 67% des répondants ont déclaré avoir organisé des ventes privées. Et ceux qui ont devancé le lancement officiel des soldes d’hiver n’ont pas enregistré de réel démarrage au jour J. La clientèle fidélisée bénéficie désormais de tarifs privilégiés avant l’heure, lui permettant ainsi de réaliser confortablement ses achats en évitant la cohue des premiers jours de démarrage. Certains commerces, sûrs de la position exclusive de leurs marques, jouent parfois encore la carte plus traditionnelle des soldes qui démarrent au jour officiel. Ces commerçants observent alors pour la plupart, une réelle séparation entre leurs clients connus et fidèles à la marque et les chasseurs de soldes qui viennent chercher les rabais extrêmes. Sur Nantes, l’utilisation d’Internet pour des opérations commerciales a concerné 45% des répondants. Pour certains, les remises sont envoyées par e.mail (courriel) aux clients qui viennent concrétiser l’achat en boutique".

 

 

(JPG)Fréquentation du centre-ville de Nantes "Le dispositif comptage-piétons observe néanmoins un essoufflement de la fréquentation du centre-ville en ce début d’année 2013 : le mercredi 9 janvier 2013, jour de démarrage des soldes, perd 1 point par rapport à 2012, quand le 1er samedi des soldes en perd 2". Les travaux et problèmes de circulation automobile ont sans doute un impact.

 

 

Le "Comptage piétons", sur le mois de décembre 2012 affiche un flux piétons de -7%, mais une forte progression de la fréquentation du centre-ville avant les fêtes de fin d’année !" Rien de très extraordinaire là dedans, ce serait comme parler de "reprise d’activité économique" en se basant seulement sur la période d’emplette de Noël.

 

 

Noël dope les ventes, ce n’est pas une surprise !

La fréquentation du dimanche 23 décembre 2012 fait un bon : +45,8 % par rapport au dimanche précédent (16 décembre 2012). Fréquentation du dimanche 23 décembre 2012 : +32 % par rapport à la moyenne des 2 premiers dimanches du mois (2 & 9 décembre 2012).

"L’ouverture de commerces (sans salariés) en centre-ville de Nantes ce jour-là a donc eu un fort impact !", selon la CCI. Certains commerçants ont par ailleurs organisé une animation, "La Nocturne du centre-ville", restant ouverts jusqu’à 21h. "A cette occasion, la fréquentation du centre-ville (mesurée à partir de 7 cellules du comptage-piéton, sur une plage horaire allant de 19h jusqu’à 21h) était de +53.4 % par rapport au vendredi précédent (14 décembre 2012), même plage horaire". Ce qui ne veut pas dire que cette foule n’est que des chalands ! Toutefois, dès lors que les commerces font des actions et les annoncent via le net ou flyers notamment, ça "booste" les ventes et la fréquentation, donc la visibilité et la notoriété. Ils peuvent donc agir, et communiquer, aujourd’hui pour vendre mieux demain !

 

 

2012, une année en dents de scie !

L’observatoire des commerces de moins de 300 m2 en centre-ville de Nantes, réalisé chaque mois par la CCI, auprès d’un panel de commerçants, révèle que l’activité commerciale 2012 pour le centre-ville de Nantes est de -0,6% par rapport à 2011. Plus précisément, l’année 2012 se découpe de la façon suivante : avec notamment pour 2ème semestre 2012 (comparé au 2ème semestre 2011) une baisse de -1,5%*

 

 

Sur le département, le tribunal de commerce de Nantes note un recul du nombre de dépôts de bilan d’entreprises, sur 2012. Mais le nombre de liquidations judicaires est en hausse (+9%).

 

 

D’une façon plus globale, l’observatoire du commerce annonçait récemment que les commerces nantais avaient plutôt bien résisté à la crise. Ce qui avait suscité des réactions diverses dans les rues de Nantes : "Ils vont arrêter de se plaindre et accueillir les clients avec le sourire alors !?" suggère une jeune Nantaise.

 

 

 

 

*L’analyse par secteurs d’activités révèle également une dichotomie : trois secteurs connaissent une moindre activité, les trois autres sont en hausse :

La branche culture-loisirs enregistre une activité en repli de 4,1% 
Les boutiques d’équipement de la personne progressent de 2,6% 
les quatre autres secteurs sont proches de la stabilité, en très léger repli ou en faible progression

 

 

Activité commerciale par secteurs d’activité dans le centre-ville de Nantes en année 2012 (par rapport à 2011) 
Café, bar, restaurant : +0,5 % 
Culture, loisirs : -4,1 % 
Hygiène, santé, beauté : -0,8 % 
Equipement de la maison : +0,7 % 
Equipement de la personne : +2,6 % 
Alimentation : -0,3 %

 

 

 

 

Mettez en valeur votre commerce grâce à la vidéo auprès de milliers d’Internautes

contactez dolcerama vidéo au 06 87 49 05 46 ou par e.mail  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

(JPG)

 

 

 

 

 

 

(JPG)